A propos

Février 2021: Plaisirs Symples et Saveurs à Partager

Dans le lancement de mon projet Plaisirs Symples, j’ai contacté la commune de Rixensart pour savoir s’il existait des terrains que je pourrais éventuellement utiliser pour mes cultures.

Lors de mon contact avec l’échevine Sylvie Van Den Eynde-Cayphas et la conseillère en environnement, Mélanie Marion, m’ont présenté le projet « Saveurs à partager » qui existait déjà sur la commune.

Saveurs à partager s’inspire du mouvement “incroyables comestibles”.

La commune a comme objectif de crée un couloir écologique dans lequel différents terrains sont à l’adoption des citoyens. Nous nous engageons lors de cette adoptions à y cultiver, sans pesticides, des fruits, des légumes, des simples, des fleurs. Tout ce qui peut amener de la biodiversité à la place de grands espaces de pelouses.

Les récoltes sont ouvertes à tous. Et tous les citoyens peuvent se manifester auprès des responsables des terrains pour en entretenir une partie.

J’ai trouvé mon bonheur sur le terrain « Bois des Mayeurs ». J’ai proposé un plan de culture pour la première année et il a été accepté par la commune.

Je suis donc officiellement en charge de ce terrain d’environ 8 ares.

En réfléchissant au plan d’aménagement, je me suis dit que, comme moi, de nombreuses personnes devaient avoir dans leurs armoires de vieux sachets de graines dont ils ne faisaient rien.

Alors, plutôt que de les jeter je propose qu’on en fasse don à ce projet de culture. Je m’engage à les semer sur le terrain. Même si ces graines sont vieilles, je me dis que ça vaut la peine d’essayer. Si elles ne poussent pas ce n’est perdu pour personne et si elles poussent ce sera un petit moment magique pour tous. Je ferai monter en graine ce qui peut l’être et je transmettrai les graines aux différentes grainothèques de la commune.

Le cycle de la vie reprendra donc ainsi son court.

Tout est bon, de vieilles graines, des pommes de terre trop germées impropres à la consommation, des boutures dont on ne sait plus quoi faire, des plans de ciboulettes ou de menthes qui envahissent les allées du jardin.

Nous sortons (oui je suis optimiste) d’une année d’isolement, de repli sur soit obligé par la covid. Je vois ce projet comme une magnifique opportunité de recréer du lien. Tout citoyen intéressé par ce terrain peut me contacter. Soit pour adopter une petite parcelle à entretenir seul ou pour participer à un entretien plus général ou plus ponctuel. Du désherbage, de la tonte entre les parcelles, …

Plus nombreux nous seront plus ce terrain se remplira de trésors disponibles à tous. Améliorer son quotidien grâces aux contacts humains (en extérieur, en petit groupe et avec des distances règlementaire), améliorer son alimentation grâce à des légumes cultivés sans pesticides, gratuits et goûteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *